Ségolène van der Straten

Formée à l’école internationale de théâtre Lassaad à Bruxelles, elle poursuit sa formation à Paris par différents stages de théâtre, cinéma et chant, et découvre le théâtre baroque avec Jean-Denis Monory. En 2003, elle joue sous sa direction dans Andromaque dont elle interprète le rôle titre, puis suivront Le Médecin Malgré lui et Perrault contes Baroques.

Parallèlement à cela, Ségolène joue dans de nombreuses pièces dont notamment, la Cerisaie mis en scène par Iris Aguettant, l’Alouette, ou Le Dialogue des carmélites à la Cartoucherie de Vincennes. Au théâtre du Châtelet, elle interprète la Femme en Colère dans les Vêpres à La Vierge de Monteverdi mis en scène par Oleg Kulig. Elle fait ses débuts au cinéma dans Comme à Ostende le premier film de la réalisatrice Delphine Lehericey. Elle donne régulièrement des formations d’expression théâtrale au sein de l’école IFF Europe.

Ségolène est aujourd’hui artiste associée du Festival Max van der Linden au côté de la pianiste Irina Lankova avec qui elle crée « Tzar Saltan » un conte musical joué à la Chapelle Musicale Reine Elizabeth en 2018 et programmé pour le printemps 2019 à la Monnaie.

En 2018, elle met en scène et joue « Anko, l’Empereur au cœur de Laque » et participe à la création de différentes petites formes de spectacle musicaux avec des musiciens de renoms (Mickael Guttman, Lorenzo Gatto, Irina Lankova, Olivier Beaumont,…)

Ségolène accorde une grande importance à la rencontre et à la diversité sous toutes ses formes. Elle vit chaque projet artistique avant tout comme une aventure humaine.

< BACK